Avez-vous remarqué que dès qu’on relâche notre attention sur nos problèmes et nos malheurs, la sensation d’être heureux sans raison peut nous rattraper ?

Pour vous parler de la Joie de Vivre, je prends le contrepied et vous présente 10 stratégies… pour ne pas être heureux.

En fait, j’ai remarqué que si on veut continuer à être malheureux, si on veut se mettre à l’abri de la joie de vivre, il suffit d’entretenir son stress.

Je vous décris des stratégies que j’ai utilisées et d’autres que j’ai observées.

1ère stratégie : je râle à l’intérieur

Entretenir le reproche sur l’Autre, sans le lui dire.

Râler intérieurement pour surtout bien  conserver le ressentiment. Parce que si jamais je parle de ce dont j’ai besoin à l’Autre (ce besoin qu’il ignore puisque je ne lui ai rien dit !) aussi bien il pourrait en tenir compte et je n’aurais plus mon os à ronger comme on dit.

Le besoin non exprimé et qu’on reproche à l’autre, intérieurement, de ne pas deviner, de ne pas savoir, de ne pas voir, de ne pas comprendre, est une méthode imparable pour ne pas être heureux. Celle-ci a longtemps été ma préférée. Il faut dire que la culture dans laquelle j’ai grandi, nous enseignait  cette règle : il ne faut pas s’écouter, nos propres besoins sont secondaires, on doit faire passer les autres d’abord, au point de ne pas savoir distinguer ce que je ressentais vraiment, de ne pas pouvoir faire de différence entre mes diverses  émotions, alors les nommer c’est sûr,  j’étais tout à fait à l’abri de pouvoir le faire.

Donc ne pas dire ce que l’on ressent, ni ce qu’on désire et pourtant le reprocher à l’autre, ça marche très bien pour éloigner la Joie de Vivre, aussi bien à la maison qu’au travail.

 

 2ème stratégie : je me crois fragile

Cette 2ème stratégie est proche  de la 1ère.

Je garde ce que je pense à l’intérieur pour éviter le conflit, parce que je me crois fragile, physiquement et surtout émotionnellement

Je vous l’accorde, la peur du conflit prend sa racine dans quelque chose de très archaïque chez l’humain. Parce qu’en temps qu’humain, on est quand même très fragile, très vulnérable. Nous n’avons aucune carapace naturelle, nous sommes peu rapides pour nous enfuir, nous n’avons pas d’armes naturelles, pas de griffes, pas de dents acérées, pas de venin à envoyer sur l’autre. Il est donc important pour nous de demeurer le plus possible à l’abri de la tribu.

Si on exprime, une opinion, un point de vue qui diffère de celui de la communauté, on prend le risque d’être rejeté !… Et être rejeté par sa tribu, pour le petit d’homme, qui peut se trouver renvoyé à l’extérieur de la grotte, seul sans aide face aux dangers naturels lui qui est si démuni, eh bien oui cela FAIT PEUR.

Alors essayez de bien vous convaincre que vous vivez encore au paléolithique par exemple et que vous ne devez surtout pas vous mettre la tribu à dos. Si vous vous voyez comme quelqu’un de faible et sans ressources , c’est parfait pour ne pas être heureux, parce que vous ferez tout pour ne pas  entrer en conflit et risquer la mise au ban de la tribu.grotte

 3ème stratégie pour ne surtout pas être heureux : je me cache

Je ne montre pas qui je suis vraiment. Pour ne pas déranger. Enfin, c’est ce que je me suis raconté longtemps ; mais en fait pour être honnête c’était plus pour éviter les critiques et les commentaires désobligeants. Et toujours éviter le conflit.

Donc pour tenir éloignée votre Joie de vivre : renoncez  à montrer votre unicité, votre singularité. Ne soyez pas spontané, authentique.

Fondez-vous  dans le moule de la vision unique.

Eteignez en vous toute idée originale, tout ce qui vous différencie des autres, toute aspiration à votre propre créativité. Cela ne marchera peut-être  pas tout de suite, mais je vous assure qu’à la longue, vous pourrez entretenir de la tristesse, de la déception, une sensation diffuse de manque. Des ingrédients indispensables pour ne pas être heureux.

 

 4ème stratégie : je conserve mes étiquettes

Collectionnez les étiquettes et prenez bien soin de vous  les coller tous les matins.

Vous savez les étiquettes que l’entourage nous a données depuis l’enfance

Les « de toute façon toi » tu n’y arriveras jamais (étiquette incapable)/ tu n’es pas assez discipliné/ tu es égoïste/tu es paresseux/tu es trop timide /tu es trop émotif…je vous laisse le soin de vérifier et de regarder votre propre collection, assurez-vous qu’elle soit bien complète.

Vous avez peut-être remarqué, il y a les étiquettes de base, les « tu es », et les secondaires « tu es trop » ou « pas assez »

Si vous oubliez vos étiquettes vous pourriez vous retrouver avec une nouvelle impression, de vous sentir différent, capable d’être une autre version de vous-même. Vous pourriez vous sentir NOUVEAU !

Et la Nouveauté, celle que l’on développe en soi, méfiez-vous en, elle est tout à fait capable d’amener de la Joie. Je la soupçonne même d’être un puissant ingrédient de la recette pour vivre plus  heureux.

 

 5ème stratégie pour éviter la Joie de Vivre : je me baigne dans les ondes négatives

Posez votre attention sur tout ce qui ne va pas. Dès le matin au réveil, laissez-vous réveiller par votre réveil matin sur une radio catastrophe. Laissez votre cerveau se faire imprégner dès le début de la journée de toutes les mauvaises nouvelles du monde.

Ecoutez les émissions dans lequel le cynisme et la vulgarité se disputent le haut du pavé.

Entourez-vous de grincheux, de personnes amères, qui n’ont rien tenté ou n’ont pas persévéré  après un échec, parce que de toute façon cela ne sert à rien « le monde est pourri »

Ne souriez pas, faites la tête, considérez que votre journée va de toute façon être pourrie, et que vous ne rencontrerez que des c…

Réactivez dès que possible tous les reproches et plaintes que vous aviez déjà hier et recommencez à les ruminer. Effet garanti. Et finissez votre journée avec un  journal télévisé

Et si quelqu’un (quelqu’un comme moi par exemple) vient vous proposer des techniques simples et rapides pour changer facilement d’humeur, surtout ne l’écoutez pas.médias toxiques

 

 6ème stratégie : seul au monde

Ne demandez rien aux autres. N’en attendez rien.

Considérez les autres, tous les autres, comme des dangers, des personnes incapables de comprendre quoi que ce soit. Soyez certain que  VOUS ETES SEUL AU MONDE.

Que l’homme est un loup pour l’homme. Que la méchanceté et l’avidité sont les moteurs de l’action humaine.

N’entretenez pas de relations amicales. N’ayez pas d’amis ! Le partage, l’échange, la rencontre  risqueraient d’augmenter votre joie de vivre. Surtout si ce sont des gens heureux, votre cerveau pourrait se synchroniser sur le leur.

Dès que vous voyez un geste gentil, une action qui vous semble désintéressée, gratuite, généreuse, surtout remettez la en question Si vous commencez à croire à la possible générosité et la compassion naturelle de l’humain,

l'amitié

vous risquez de ne plus pouvoir rester à l’abri du bonheur !

7ème stratégie : je ne bouge pas

Oubliez que vous avez un corps vivant fait pour bouger. Faites le nécessaire pour ne rien ressentir dans votre corps.

N’allez surtout pas vous promener dans la nature. La nature est tellement puissante que, ne serait-ce qu’une heure passée en forêt, au bord de l’eau, en montagne, au soleil, à observer le ciel, les animaux, la végétation, à écouter le chant des oiseaux, le souffle puissant du vent, le ressac de la mer, à humer les odeurs de la terre après une pluie d’orage… fait monter  le risque de se sentir plus heureux .

Si vous courrez, ou que vous faites du vélo, ou si vous dansez (euh ! c’est clair, danser vraiment, en vous lâchant c’est totalement incompatible avec le maintien de la tristesse, sachez- le !)danse joie

Vous l’aurez compris si vous mettez votre corps en mouvement, lui va se régaler, il va fabriquer des endorphines, les fameuse hormones du plaisir. Et là plus moyen d’être aussi déprimé, vous risquez de vous sentir nettement mieux.

Je vous l’assure si vous faites quelque chose pour réveiller très profondément votre capacité à ressentir la vie dans votre corps, c’est fini vous ne pourrez plus rester aussi facilement dans la peine. La Joie de Vivre, celle qui surgit sans  aucune raison va vous envahir, elle se pointera sans crier gare, dès que vous ne serez plus occupé à entretenir vos soucis. C’est ce qui m’est arrivé ! Si vous voulez savoir comment, rendez-vous sur mon article, « comment se sentir plus présent. »

 

8ème stratégie : je subis

Probablement la stratégie la plus importante, le secret ultime : soyez certain de n’avoir aucun pouvoir.

 Vous êtes une victime. De vos parents, de votre éducation, de l’école, de vos supérieurs, de l’environnement, de la politique, du système… de vos voisins, du chien du voisin…subir

Qu’il vous soit arrivé des évènements graves ou pas, s’installer dans la posture de la victime est vraiment le meilleur des moyens pour être certain de ne jamais s’approcher de la Joie de vivre. Vous pourrez obtenir des satisfactions, des compensations, des bénéfices secondaires mais rien de bien substantiel en terme de joie. Comme le sentiment d’appartenance à un groupe parce que se plaindre ensemble peut renforcer des liens.

Mais c’est certain, vous resterez à l’abri de la vraie Joie.

Ceux qui reprennent le pouvoir sur leur vie, en prenant des décisions, en croyant qu’ils peuvent  changer les choses, et surtout se changer eux, seront sur le chemin pour être plus heureux.

Ceux- là vont prendre  le risque de ne pas appliquer toutes les stratégies ci-dessus.

Ne vous intéressez pas non plus à toutes ces nouvelles approches de thérapies émotionnelles énergétiques. Elles portent des noms bizarres EFT ? NERTI ? PBA ? FOCUSING (c’est même pas des noms français) et sont capables en très peu de temps de transformer vos habitudes et vos réactions émotionnelles. Ces réactions dont vous avez tellement l’habitude que vous croyez qu’elles sont vous. Elles vous tiennent compagnie fidèlement depuis sans doute fort longtemps, vous n’allez quand même pas y renoncer…

 

9ème stratégie : vivre dans la nostalgie du passé ou dans la crainte de l’avenir.

Je regarde exclusivement tout ce que j’ai perdu et que j’avais dans le passé. Avez-vous essayé ?

Si vous pratiquez assidument la technique du « c’était mieux avant », cela est très efficace.

Et quand vous n’arrivez pas à rester focalisé sur le passé, recensez avec précision toutes les situations possibles de l’avenir qui pourraient être catastrophiques, ou juste compliquées. Inquiétez-vous. Avec régularité. C’est aussi un moyen très facile, et bien connu de ne pas être heureux.

N’apprenez pas à vivre dans l’instant présent ; parce que l’instant présent à ceci de très étrange,  c’est qu’il est très souvent dénué de toute inquiétude ou de tout regret. Si vous êtes très éloigné de votre corps et de ce qu’il vous fait sentir, si c’est votre pensée seule qui régit votre vie, ce sera beaucoup plus aisé, de ne pas vivre dans le présent.

 

10ème stratégie : la plus difficile à appliquer : je ne crois pas ou plus à l’Amour

En tant qu’humain, c’est un peu compliqué de rester totalement à l’abri de l’amour. J’ai quand même constaté que l’énergie d’amour est le carburant du vivant .Pour s’en protéger il est presque nécessaire de ne pas sortir, de ne rencontrer personne.

Pour ne pas croire en l’amour, il faut faire un véritable travail de fermeture du cœur, il faut mettre une grosse carapace autour de soi. Si vous avez été très blessé à l’époque où votre cœur était plus tendre, peut-être y êtes-vous parvenu. Mais l’amour est tellement puissant et subtil à la fois, qu’il nous prend parfois par surprise là où l’on ne s’y attend pas. Restez sur vos gardes ! Un simple sourire que l’on vous adresse peut rouvrir une porte…Tout le monde a entendu parler d’au moins une personne qui prétend n’aimer personne, et qui est très attachée à son chien ou son chat…

 

Stratégie Bonus : je n’apprends aucune méthode de méditation

La méditation modifie la structure du cerveau. C’est scientifiquement établi (si vous voulez en savoir plus j’y consacrerai un plein article sur ce même blog ! ). En tous cas sachez déjà cette chose incroyable mais vraie. La pratique de la méditation rend plus difficile l’accès au pessimisme, à la peur, au doute.  Elle installe un état de confiance, de sérénité et  vous risquez donc d’être beaucoup plus heureux !meditation

 

Bon, évidemment  cette liste de stratégies n’est pas exhaustive. Vous pourrez la compléter en vous observant ou en observant les autres.

Maintenant, je m’autorise à vous poser une question. Vous en êtes où, là tout de suite à la fin de cet article ? Envie de rester dans l’insatisfaction chronique de votre vie, ou bien tenté par l’aventure de la Joie de Vivre ?

Dans les deux cas il semble qu’il y ait des efforts à faire.

Et aujourd’hui vous savez quoi? En ce qui me concerne, je n’ai presque plus d’effort à faire, juste un choix, régulièrement renouvelé, de ce à quoi j’accorde mon attention.

Allez, on remet les choses à l’endroit et on récapitule les pistes pour la Joie de Vivre

1 J’apprends à dire mes besoins et ce que je ressens

2 Je me rappelle que j’ai des ressources et des capacités

3 J’ose me montrer dans mon originalité, je tente l’authenticité

4 J’enlève les étiquettes du passé

5 Je choisis ce qui rentre dans mon cerveau, dans mes yeux, dans mes oreilles quand je peux

6 J’entretiens les liens d’amitié

7 Je bouge mon corps, j’en fais mon allié

8 Je deviens le pilote de ma vie, et s’il le faut je vais chercher de l’aide pour apprendre à piloter

9 J’apprends à vivre plus dans le présent

10 Je choisis de voir que l’Amour guide le monde

et je me mets à la méditation !

Réagissez librement à cet article, écrivez-moi, laissez vos commentaires, partagez, si vous pensez que cette manière de présenter les choses peut aider quelqu’un de votre entourage.

Et si vous faites partie de ceux qui ont décidé d’agir pour plus de Joie et de Sérénité, merci.

 

 

 

 

 

 

Commencez maintenant en choisissant de recevoir GRATUITEMENT vos 4  fiches pratiques  d'acupressure pour plus de  SERENITE. Votre email restera confidentiel.

Vous êtes sur le chemin d'un mieux être

Share This